Tous contre la mobilité forcée

         Nous, enseignants manifestons notre indignation face à la situation qui concerne les refus de détachements.

         Nous jugeons cette décision arbitraire, violente, inhumaine et néfaste ; arbitraire car la décision est unilatérale, violente et inhumaine car des familles sont éclatées, néfaste car cela dissuade assurément les collègues de s’investir et de se former.

         Nous exigeons le rétablissement des deux dérogations de la circulaire , qui tenaient compte des cas particuliers des ex-recrutés locaux de l’AEFE et des personnels qui suivent leur conjoint ; nous exigeons ce rétablissement afin d’éviter la précarisation des collègues et afin de maintenir l’excellence au sein du réseau.

         Nous réaffirmons notre position contre la mobilité forcée ! 

  Nous, enseignants manifestons notre indignation face à la situation qui concerne les refus de détachements.

         Nous jugeons cette décision arbitraire, violente, inhumaine et néfaste ; arbitraire car la décision est unilatérale, violente et inhumaine car des familles sont éclatées, néfaste car cela dissuade assurément les collègues de s’investir et de se former.

         Nous exigeons le rétablissement des deux dérogations de la circulaire , qui tenaient compte des cas particuliers des ex-recrutés locaux de l’AEFE et des personnels qui suivent leur conjoint ; nous exigeons ce rétablissement afin d’éviter la précarisation des collègues et afin de maintenir l’excellence au sein du réseau.

         Nous réaffirmons notre position contre la mobilité forcée ! 

Signer

Diffusez auprès de votre entourage